Objectifs à terme

 

- Augmenter la capacité d’accueil

- Adapter la scolarisation des enfants par le biais de classes externalisées

- Elargir l’accès à une prise en charge au plus grand nombre d’enfants autistes possibles.

- Pérenniser la structure

 

Les familles d’enfants autistes relatent généralement tous le même constat : la nécessité d’intervention comportementaliste précoce et intensive.

Au vu de la prévalence de 4000 à 8000 naissances par an pour 4200 places disponibles, dont à peine 120 places en structures comportementalistes, la France a accumulé un retard indescriptible au regard des moyens qu’il aurait fallu développer.

Néanmoins, certaines familles ne pouvant accepter ce constat, se voient dans l’obligation d’assumer eux-mêmes le financement d’une prise en charge comportementale à hauteur de 3500 euros en moyenne par mois.

Notre structure est en phase expérimentale, l’autisme a été déclaré grande cause nationale 2012 et nous espérons aujourd’hui que les pouvoirs publics reconnaissent enfin la priorité à donner au développement de services de ce type, en allouant les moyens nécessaires à la création de nouvelles structures comportementales qui restent à ce jour la seule réponse adaptée à la problématique de ce handicap.

 
 
 
 
 

Joomla Templates by Joomla51.com